lundi 18 octobre 2010

Et s'il y avait des bons et des mauvais community managers?

Je joue la métaphore manichéenne, parce que c'est plus simple de faire des raccourcis et de catégoriser les gens, et personne ne dira le contraire. Cependant, même si la nuance n'est jamais très loin, j'avouerai que là je ne lui accorderai pas trop de place.



Je suis un peu désabusée, un peu. Je viens de regarder le Buzzomètre, et le mien est à zéro. Sérieux, c'est quoi cette émission qui brosse dans le sens du poil. Des agences qu'écoutent des agences dirent des trucs d'agences à des gens d'agences entre gens d'agences. Bon ok, j'écoute mais il me faut bien ça pour me faire une opinion.

Je dis dans le sens du poil parce que là il y avait de quoi l'avoir rebrousser le poil. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu, voici l'émission #15 sur: "A quoi sert un buzz".

Bon sujet. J'avoue pas facile à développer en quelques minutes. Evidemment on a juste fait le tour du pot mais j'ai beaucoup aimé l'intervention de Guillaume Buffet dont j'ai retenu la phrase suivante : "on doit s'inviter dans les cours de récrés".

Pour aller vite et parce que je ne vais pas refaire ici l'émission... La conclusion : le buzz sert à créer des conversations. OK. Pas de quoi m'hérisser le poil. Mais j'y viens.

Ce qui m'a fait sortir de mes gonds, c'est le propos 2007ien (oui 2007 est la date qui marque le virage has been en termes de pub et de web) de Camille Faure et le fait que personne n'ait relevé. Sérieux les gars certes elle est pas mal cute mais quand même elle dérape là.

Lorsque le thème de la sincérité est abordée, elle la présente comme une obligation pour éviter les reproches. Quoi? ce n'est pas de la sincérité ça, c'est de la complaisance, nuance.
Puis elle continue en expliquant que les conversations qu'elle partage avec les consommateurs sont bien en deçà de ces attentes. HEIN. AIE. ça pêche là. Genre des interventions remplies de fautes d'orthographe et sur de sujets qui visiblement ne l'intéresse pas. Ok mais l'avis du community manager n'est pas censé ne pas exister ? Est ce que c'est moi ou il y a un truc qui cloche. Et je passe le retournement de veste en direct. Dire tout et son contraire pour être en accord avec la majorité masculine, bref.

Je reviens au titre de mon post, je parle de bons et de mauvais community managers pour pouvoir mettre en exergue que tous les community managers ne sont pas égaux face aux valeurs dont le métier doit être porteur.

Respect, transparence, sincérité.... et que comme dans tous les métiers, il y a ceux qui le font par passion et d'autres parce que c'est hype, yeahhhhh.

Je n'ai pas de leçon à donner, chacun envisage son métier comme il l'entend. Je peux juste ne pas être d'accord. Tel que c'est le cas ici. Et je sollicite les droits de réponse. Histoire de contrebalancer mes propos.

Et histoire d'être crédible voici de quoi renforcer mon propos. Une courte présentation qui tend à démontrer ce qu'est un Community Manager, selon moi, en comparaison avec ce qu'il n'est pas, toujours selon moi.


3 commentaires:

Camille Faure a dit…

Bonjour Nath,

Permets-moi d'utiliser mon "droit de réponse" après avoir lu ton article.

J'avais déjà constaté que mon "baptême" vidéo était raté sur la forme, mais cela me gêne d'être mal comprise sur le contenu.

Voici donc mes réponses!

Je ne pense pas que la sincérité soit "une obligation pour éviter les reproches". Je pense que la sincérité est obligatoire pour que le dialogue avec les utilisateurs de la marque soit effectivement un succès.

Dans dialogue, il y a aussi des reproches. Il ne s'agit pas de les "éviter", mais au contraire d'utiliser la plateforme 2.0 pour y répondre!

Je t'invite à te rendre sur la page Facebook de notre client Cabela's France (http://www.facebook.com/CabelasFrance), tu constateras que les reproches ont été présents lors du lancement, et que, loin de les éviter (encore moins de les effacer), nous avons choisi d'y répondre publiquement.

Enfin, lorsque je fais une boutade sur l'orthographe des messages publiés, je ne veux pas dire qu'ils sont en dessous de mes attentes, au contraire, c'est ce que je recherche!! Non pas les fautes d'orthographe, mais des messages "vrais", donc les seuls intéressants pour mes clients.

Là encore, je t'invite à consulter la page Facebook du Club des Gourmands Solar (http://www.facebook.com/ClubDesGourmandsSolar), tu constateras que la sincérité n'est pas une façade mais la base de notre philosophie de community management.

Enfin, j'ai beau regarder à nouveau la vidéo, je ne vois pas en quoi cette notion de sincérité a pu te faire dire que je "retourne ma veste".

J'espère avoir répondu à tes remarques. Je serais ravie d'en discuter en profondeur avec toi, n'hésite pas à me contacter (Twitter @cmlfaure).

A bientôt,

Camille

Nath a dit…

Merci pour ta réponse Camille.
Je vais aller naviguer sur les comptes Facebook que tu gères.

Evidemment je l'ai joué un peu provok et je suis ravie que tu m'aies répondu.

Je serai également ravie de poursuivre cette conversation ou d'en engager d'autres avec toi.

A plus.

Nath.

Camille Faure a dit…

Avec plaisir!

A bientôt,

Camille